News

  14.09.2014
HIV et cancer de la prostate

Plusieurs études ont montré que le risque du cancer de la prostate, ajusté à l'âge, était de 20 à 50% inférieur chez les hommes HIV positifs. Plusieurs facteurs protecteurs ont été évoqués, comme l'effet de la trithérapie sur une éventuelle cause virale du cancer ou un taux plus bas de testostérone dans le sang. Le cancer de la prostate restant longtemps asymptomatique, une autre cause possible pourrait être la diminution des efforts de dépistage dans la population HIV positive.

Pour répondre à cette question, 17'424 hommes HIV positifs et 182'799 séronégatifs suivis par le Kaiser Permanente ont été suivis jusqu'à un diagnostic de cancer de la prostate ou jusqu'au 31.12.2007 : 74 cas ont été diagnostiqués dans le premier groupe (102/100'000 personne/année), et 1'195 dans le second (131/100'000 personne/année), soit une diminution de 27% dans la population HIV positive, alors que l'usage du test de dépistage par PSA était légèrement plus fréquent chez les patients HIV positifs.

En conclusion, la diminution de l'incidence du cancer de la prostate chez les hommes HIV positifs ne peut pas être expliquée par le manque de dépistage.

Marcus JL et al. J Acquir Immune Defic Syndr. 2014;66:495-502. 

 

Labo La Source

 
Sponsor principal

Gilead

Partenaires financiers

ViiV

MSD