News

  05.01.2018
Lymphocytes CD8 et rapport lymphocytes CD4/CD8 pour le suivi des patients HIV positifs

Les lymphocytes CD4 (lymphocytes T auxiliaires) représentent la cible principale du HIV, et sont utilisés depuis le début de l'épidémie du sida pour quantifier les dégâts dus au virus, définir le risque de complications opportunistes et mesurer l'effet des traitements antirétroviraux. Le rôle du suivi des lymphocytes CD8 (lymphocytes T cytotoxiques) est moins clair, de même que celui de l'évaluation du rapport lymphocytes CD4/lymphocytes CD8.

Pour répondre à la question, des scientifiques de l' «Antiretroviral Therapy Cohort Collaboration (ART-CC) » incluant les patients suivis par l'Etude suisse de cohorte HIV,   ont étudié la corrélation entre et l'évolution des personnes infectées par le HIV. Durant 276'526 personnes/années d'observation, 1'834 sur 49'865 patients sont décédés (3.7%). Après ajustement pour les autres facteurs de risque, aucune corrélation fiable entre les lymphocytes CD8 ainsi que le rapport CD4/CD8 et l'évolution n'a pu être détectée.

En conclusion, la mesure des lymphocytes CD8 et du rapport CD4/CD8 n'ajoute pas d'élément utile au suivi des patients HIV positifs.

Trickey A et al, Clin Infect Dis 2017;65:959-966

 

Labo La Source

 
Sponsor principal

Gilead

Partenaires financiers

ViiV

MSD