Résistances > Généralités

 
Généralités

Mesure de la résistance virale

La résistance virale peut être évaluée selon deux méthodes:

  • La méthode génotypique détermine la séquence des nucléotides des gènes codant pour les enzymes virales. Les mutations sont ainsi repérées, et leurs conséquences sur la résistance de l'enzyme en question déduites à partir des bases de données existantes.
      
  • La méthode phénotypique mesure directement l'effet des différentes substances antivirales sur le HIV, de façon quantitative: la mesure de la résistance d'un médicament correspond à l'augmentation de sa concentration nécessaire à l'inhibition d'un pourcentage donné (50% ou 90%) de la réplication virale in vitro, en comparaison avec une souche pleinement sensible.

Ces deux méthodes ont été combinées pour obtenir le phénotype virtuel: une vaste base de données relationnelle a été établie, permettant de prédir la résistance phénotypique à partir de la mesure génotypique des mutations de résistance. Cette méthode s'appuie sur les relations observées entre les résultats des deux méthodes lors de l'examen de plus de 100'000 paires d'isolats. La corrélation avec l'évolution clinique est évaluée en continu.

Pour être pleinement utile, un test de résistance devrait toujours être combiné à une anamnèse médicamenteuse détaillée et à la vérification de l'adhérence thérapeutique, par exemple à l'aide d'une mesure des taux sériques des antiviraux.

Selon la situation clinique, la réalisation de ces examens peut être organisée et déléguée par le Laboratoire de la Clinique de La Source en utilisant les différents protocoles à disposition. Prendre contact avec le laboratoire pour plus d'informations.

 

Labo La Source

 
Sponsor principal

Gilead

Partenaires financiers

ViiV

Janssen

MSD